Biographie suite

Sport-Etude

logo-blanc-80x80

ph_biosuite_02

Intégrer la structure du lycée Louis Armand de Chambéry-le-Haut signifia pour moi la découverte de ce que j’appelle aujourd’hui le sport à ambition. Se battre pour quitter le banc, défendre son statut sur le terrain, c’était nouveau pour moi et loin de ma simple envie de jouer avec des copains. Pour dire vrai, je me sentis d’ailleurs mal à l’aise au début, plusieurs mois étant nécessaires avant de trouver ma place aux côtés des grands espoirs tels que Benjamin Gille, Emeric Paillasson ou encore Maxime Cherblanc. Mais, à force de travail, sous les cris protecteurs de Rudy, j’ai petit à petit gagné ma place sur le parquet pour trouver la mienne en dehors du terrain. Au final, ces premières années de labeur scelleront parmi mes plus sincères et mes plus belles amitiés, cadres de ma vie encore aujourd’hui. Cette expérience marqua également un tournant dans ma carrière, découvrant l’ambition et le goût du travail, mais aussi que dans le monde du Handball, le haut-niveau et le plaisir de jouer avec des amis pouvaient cohabiter.

logo-blanc-80x80

Centre de formation

logo-blanc-80x80

ph_biosuite_03

Après deux années au pôle, Rudy nous annonça sa volonté de mettre sur pied un centre de formation au sein du SO Chambéry, quittant alors la Sport-Etude. Rapidement, il fit   comprendre à certains d’entre nous son désir qu’on le suive et tous, sans hésitation, nous le fîmes. C’est ainsi que, à l’été 2000, mon aventure berjallienne prit fin. Je me souviens  encore de l’émotion partagée dans le vestiaire, à l’issue du match concluant une superbe saison en championnat de France -18 ans, au moment où j’expliqua à mes coéquipiers  mon départ et ses raisons.

En rejoignant Chambéry, je découvris un univers qui m’était inconnu, le monde professionnel. Symboliquement, je me souviens encore très bien de la signature de mon premier  contrat, une convention de formation, entouré de mes parents, marquant ma véritable entrée dans le sport de haut-niveau. Dès la première année, j’ai eu la chance de  m’entrainer à quelques reprises avec l’équipe une, côtoyant ceux qui allaient être champion de France et mesurant alors tout le travail qui me séparait d’un contrat  professionnel. Pour l’anecdote, je me souviens même de mon tout premier arrêt sur une phase de jeu avec eux, c’était sur un certain Bertrand Gille, tout un symbole pour moi à  l’époque.

Ces années marquèrent aussi le début d’une nouvelle relation qui aura tout son poids dans ma carrière, celle avec Philippe Gardent. Pendant quatre années, je me suis construit sous les ordres de deux coachs qui m’apportèrent deux choses bien différentes mais indissociables : Rudy m’a donné tous les outils pour exploiter mon potentiel (sur lesquels mon jeu se repose encore aujourd’hui) et Boule m’a appris à m’en servir. Cependant, tout cela n’était pas suffisant. Ensemble, ils réussirent à révéler mon hargne pour faire de moi le combattant que je suis devenu.

C’est ainsi que, petit à petit, tout ce travail de concert me mena à mon premier match officiel en première division, en 2003, contre Nîmes, conclu par mon premier arrêt. A l’issue de la rencontre, Gardent vint me voir et me glissa, calmement : « En espérant que ce ne soit la première d’une longue série…». Quelques mois plus tard, je signais mon premier contrat professionnel !

 

Monde professionnel

ph_biosuite_01Grimper à force d’efforts
Depuis 2004, j’ai la chance de faire partie de l’équipe professionnelle jaune et noire et les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Laurent Munier m’a dit un jour : « Il y a deux types de joueurs de haut-niveau : les talentueux et les bosseurs. Personnellement, je n’ai aucun talent… ». Dès lors, je me suis également identifié à cette phrase et c’est ce qui explique, selon moi, ma progression plus lente que certains mais constante. Chaque saison, mes performances et mon temps de jeu ont évolué pour accentuer petit à petit mon rôle au sein de l’équipe, m’amenant jusqu’à ma première sélection en équipe de France en juin 2009, contre la Lettonie. Cette première marseillaise sous le maillot bleu restera un moment d’émotion extrêmement fort, gravé à jamais. Dans la foulée, avec une équipe de France A’ séduisante, nous avons décroché une belle médaille d’argent aux Jeux Méditerranéens de Pescara. Ce mois de juin aura marqué le début d’une nouvelle aventure dans ma carrière, l’aventure internationale.

Mon premier livre…

Quelques mois plus tard, le 22 septembre 2011, une nouvelle aventure vit le jour : « Billets de match ». La sortie de mon livre, retraçant de manière intime la saison précédente afin d’inviter le lecteur à découvrir le monde du Handball professionnel de l’intérieur, sous toutes ses coutures, restera comme une immense satisfaction, celle d’avoir porté un projet et de l’avoir mené jusqu’au bout. Une aventure entre parenthèses pour le moment, mais pas encore close.

Par la suite, au cours des sélections nationales suivantes, j’ai pu mesurer l’ampleur de la tâche qui m’incombait pour m’installer dans cette grande équipe de France. Le travail se présenta comme seule solution et le relâchement n’avait pas sa place. Ainsi, mon évolution se pérennisa m’amenant jusqu’à être élu « Meilleur Gardien LNH » pour la saison 2011-2012 puis, quelques mois plus tard, être désigné dans le « 7 France 2012 » du journal L’Equipe. Fort de cette fierté et de cet honneur, il était donc évident que j’étais sur la bonne voie mais rien n’allait être facile, j’étais prévenu…

Enfin un titre !

Ainsi, il m’aura fallu patienter plus de dix ans pour remporter mon premier titre avec le club qui m’a vu débuter ! En ce début septembre 2013, ce fut donc une grande première lorsque j’ai eu la chance de soulever avec mes collègues le Trophée des Champions, à Sousse en Tunisie ! Quel bonheur de remporter son premier titre après avoir perdu tant de finales… Ce week-end restera peut-être comme un tournant dans ma carrière car il lançait une saison qui allait définitivement la marquer : un parcours en club compliqué malgré ce titre et une finale de Coupe de France, une victoire en Golden League avec les Bleus et, pour couronner le tout, un titre de Champion d’Europe 2014 avec cette même équipe de France au Danemark, la consécration ! Il est difficile d’évoquer tout ce que j’ai pu alors ressentir tellement ce fut fort, et ce que tout ceci a pu changer en moi…

Pour le faire, il me fallait plus de mots afin d’exprimer le plus fidèlement tout ce que j’ai traversé durant cette saison. C’est ainsi qu’est né mon deuxième livre, « Billets de Match – Saison 2013/14 », basé sur le même concept que le premier enrichi d’une expérience et d’un travail plus grands. J’aborde dedans également un grand bouleversement dans ma carrière : mon premier changement de club, direction Toulouse !

Un saut dans le vide

Pour la première fois, j’ai alors connu les bonheurs et les tracas d’un changement d’équipe, de ville et donc de vie… Adaptation, changement de repères… Tout n’a pas été facile pour moi dans cette nouvelle histoire. Bercé depuis toujours dans un contexte que je maitrisais depuis mon jeune âge handballistique, j’ai pu mesurer toute l’influence de l’environnement sur l’organisation d’un club ou la vie d’une équipe. J’y ai fait des erreurs, on ne m’a fait aucun cadeau et je n’ai pu y retrouver la stabilité et la sérénité qui m’avaient accompagné tant d’années au pied des montagnes. Cette nouvelle expérience se montrera finalement pleine de bénéfices, une aventure assurément enrichissante pour l’homme mais aussi pour le handballeur, qui ne peuvent pas se construire uniquement dans la facilité.

Dans ce nouveau contexte, le nouveau virage pris par ma carrière l’année précédente ne s’éteindra pas, ayant le bonheur de remporter mon quatrième titre en moins de dix-huit mois ! Champion du Monde 2015 ! Vous imaginez ? Champion du Monde et d’Europe à un an d’intervalle… Cette équipe de France est incroyable, et en faire partie est peut-être l’une des plus belles chances de ma carrière !!! Cette aventure a été incroyable, d’une intensité exceptionnelle que je vous invite à découvrir tout au long des pages de mon troisième livre, « Journal d’un Expert » ! Découvrez-le dans toutes les bonnes librairies…

Un virage à 180°

Alors que ma deuxième saison sur les terres toulousaines se terminait tranquillement, avec plus que quelques semaines devant moi, dépourvues de réels enjeux, un coup de fil, un lundi soir, vint faire basculer tout mon programme. J’ai alors appris que mon club actuel, Toulouse, avait accepté de me libérer, monnayant finances, au profit de mon futur club, le HBC Nantes, avec qui je m’étais engagé pour les deux saisons à suivre, suite à la blessure d’un de leurs gardiens. Je disposais alors de vingt-quatre heures pour me décider avant de prendre l’avion, un sac sur le dos, pour aider ma future équipe à conserver sa troisième place au classement. Bien qu’évidente, la décision ne fut pas facile à prendre, partant seul et laissant ma vie derrière moi pour presque deux mois. Malgré ces difficultés, c’est une décision que je ne regrette pas aujourd’hui…

 

Cette nouvelle histoire, que je vis actuellement avec le club nantais, bat son plein à l’heure où je vous écris, avec un début de saison bien au-delà de nos espoirs inavoués. Une histoire que je vous invite à partager avec moi via mes différents réseaux sociaux, mais aussi en live, à la Trocardière !!!

 

 

Palmarès

 

En club

Vice-champion de France : 2003,2004, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012

Finaliste de la Coupe France : 2005, 2009, 2011 et 2014

Finaliste de la Coupe de la Ligue : 2011, 2015

Vainqueur du Trophée des Champions : 2013

Finaliste du Trophée des Champions : 2010, 2011, 2012 et 2016

Ligue des Champions (participation) : 2004, 2006, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2017

Coupe EHF (participation) : 2007 et 2015

Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupes (participation) : 2003 et 2005

 

Équipe de France

Champion du Monde 2015

Champion d’Europe 2014

Vainqueur de la Golden League 2014

Médaillé d’argent des Jeux Méditerranéens disputés à Pescara en Italie : 2009

 

Distinctions Individuelles

Élu dans le 7 majeur “France” du journal L’Équipe pour l’année 2012

Élu meilleur gardien du championnat français pour la saison 2011-2012 avec 302 arrêts

A obtenu la note de 10 dans le journal L’Équipe, le 18 octobre 2010, suite au match de Ligue des Champions contre Barcelone.

logo-blanc-80x80