All posts tagged as grenoble

23 Sep

23/09/13 Paris/Chambéry 30-29

In Club by Cyril Dumoulin / 23 septembre 2013 / 0 Comments

Deux matchs, un point. Le bilan n’est pas brillant, en-dessous de ce qu’on pouvait attendre. La déception tient donc sa place mais elle n’est pas enfant unique. Le sentiment d’être dans le juste nous habite également…

Cette dualité des sensations s’explique par ce que nous avons investi depuis la reprise du championnat, par ces combats que nous avons menés à Cesson puis à Paris et pour lesquels nous n’avons pas été récompensés à juste titre.

Durant la bataille de la capitale, nous avons joué à notre tour, à l’image des bretons la semaine dernière, crânement notre chance, misant sur la rigueur et le combat pour exister dans cette confrontation. Nous l’avons très bien fait, au point de faire douter le PSG, de les mettre en danger. Seulement, des exclusions temporaires enchaînées, une ou deux erreurs et un poil de réussite parisienne nous ont vu abandonner les deux points dans un scénario catastrophe pesant…

Cependant, comme mentionné plus haut, nous sommes rentrés à Chambéry la tête haute, sûrs de l’image fidèle que nous avons donnée sur le terrain, persuadés d’être sur la bonne voie. Nous savons que si nous continuons à tous tirer dans le même sens, à tirer dans ce sens, nous serons récompensés. Ce n’est pas une promesse, c’est un défi. A nous de le relever…

26 Août

26/08/13 Préparation – Masters de Grenoble

In Club by Cyril Dumoulin / 26 août 2013 / 0 Comments

Après deux semaines de travail intensif sans match, nous avons retrouvé ce week-end les terrains à l’occasion des Masters de Grenoble. Un tournoi qui, d’ailleurs, a su prendre beaucoup d’ampleur ces dernières années dans cette période estivale, trouvant désormais sa place dans les plus beaux plateaux d’avant-saison. Montpellier, Zagreb, Minsk et nous, il faut l’avouer, c’est un beau programme. Qui plus est, délocalisé cette saison à la patinoire Pôle Sud, il offrait également une très belle salle accueillant un plus large public, dans une configuration plus adaptée pour les spectateurs. Espérons qu’ils puissent continuer à se développer ainsi mais vu le succès, je ne me fais guère de soucis !

Ce fut donc pour nous une nouvelle occasion de mettre en application le travail effectué quotidiennement mais également de mettre en exergue ce qu’il nous fait encore défaut.

Après ces deux rencontres, le bilan est encore une fois mitigé. Mais pouvait-il en être réellement différent vus l’avancée de la préparation et l’état de forme globale de l’effectif ? Pas sûr.

Ayant atteint le pic du travail physique dans les jours précédents le tournoi et avec une infirmerie toujours bien garnie, nous ne nous retrouvions pas dans des conditions optimales de performance. Mais cela n’est pas forcément pour nous déplaire, nous obligeant à trouver des solutions pour parer à cela, solutions qui nous serviront à fortiori au cours de la saison.

En l’occurence, j’ai le sentiment que nous avons trouvé ces réponses contre Zagreb, nous offrant ainsi une victoire méritée contre une belle équipe européenne, s’appuyant sur une défense solide et bien en place, ainsi qu’une attaque propre, patiente et donc efficace.

En revanche, le lendemain, nous avons payé ces efforts face à une équipe héraultaise bien plus prête que nous, sans contestation possible, face à laquelle nous n’avons pas su trouver la clé pour les destabiliser dans quelque secteur de jeu que ce soit.

Ainsi, nous avons désormais quelques jours pour en tirer un bilan individuel et collectif avant de repartir rapidement pour Strasbourg où l’Eurotournoi et son plateau de très haut-niveau nous attend. Un dernier test grandeur nature pour peaufiner les réglages et continuer d’avancer dans notre progression avant la reprise de la compétition officielle…

13 Août

13/08/13 Préparation – Heide Cup

In Club by Cyril Dumoulin / 13 août 2013 / 0 Comments

Après deux semaines de travail, nous voici à un tournant de la préparation. Ce premier bloc qui prend fin était centré sur le travail physique. Piste, musculation, terrain… Tout était mis en perspective pour nous permettre de réaliser un gros volume de travail dès les premieres séances afin de progresser rapidement en vue des échéances futures. D’ailleurs, comme je le dis, même le travail effectué en salle était pensé dans cet esprit, se concentrant prioritairement sur la défense et sur l’enchainement avec la montée de balle, nous amenant à prolonger le travail de course le soir… Et c’est dans cet esprit que les quatre matchs de la semaine ont été abordés. Le choix a donc été fait d’utiliser ces temps de jeu comme temps de travail, avec une répartition équilibrée du temps de jeu et des objectifs tactiques définis pour chaque partie. Ainsi, le résultat n’était pas le plus important même si, quelques soient les conditions, tout ce travail ne peut être concrètement validé que par la victoire.

A l’évidence, après ces trois défaites en Allemagne, nous ne pouvons être satisfaits de notre bilan. Nous avons alterné le mauvais, le bon voire le très bon par moments, pour une moyenne correcte mais trop juste encore. Cependant, rien d’alarmant. En effet, en face de nous, nous avions des équipes beaucoup plus avancées dans leurs préparations, et nous avons dû composer avec un effectif réduit (Tim, Bobo et Mathieu en convalescence, Damir les ayant rejoints à l’entame du second match, sans compter les petites douleurs handicapantes).

Au final, ce voyage allemand a permis de faire un point concret sur notre évolution depuis la reprise ainsi que d’orienter le travail pour les semaines à venir. Les deux prochains rendez-vous (Masters de Grenoble et Eurotournoi de Strasbourg) seront eux abordés en mode “compétition”. Il nous reste donc dix jours pour compléter le travail physique et mettre en place de manière plus approfondie et dons efficace nos schémas tactiques. Nous pourrons alors mesurer le chemin parcouru et se dessinera alors petit à petit le visage du Chambéry Savoie Handball pour cette nouvelle saison…

Le programme est donc bien chargé mais c’est avec motivation et envie que nous l’entamerons dès demain, tous pressés de retrouver le goût de la pression inhérente à la compétition et à notre métier si passionnant !